Ketchup


Le ketchup, devenu un indispensable condiment de la table russe

«Chaque cuisinière américaine a une bouteille de ketchup sur sa table, — écrivait la revue Ogoniok. — À présent les citoyens soviétiques pourront eux aussi goûter cette sauce américaine traditionnelle».

Le ketchup fait son apparition en URSS au milieu des années 1930, c'est Anastase Mikoyan, alors commissaire à l'industrie alimentaire, qui en rapporte la recette des États-Unis. À son initiative, une usine de fabrication de ketchup ouvre à Leningrad. D'après les spécialistes soviétiques, le ketchup convenait parfaitement à l'assaisonnement des borchtchs et des salades. Il accompagnait aussi la viande bouillie, le bifteck, le porc rôti et les plats de poisson. Même de simples macaronis, assaisonnés de ketchup, voyaient leur saveur considérablement améliorée. Hélas, l'expérience culinaire audacieuse de Mikoyan fut interrompue par la guerre, et la célèbre sauce ne fit son retour que dans les années 1960, cette fois par le détour de la Bulgarie.



















Gérard Depardieu vante les mérites du ketchup russe



Le géant américain s'attaque au marché russe