Samovar




« SAMOVAR, subst. masc.
Bouilloire en usage en Russie et dans les pays voisins, composée d'un réchaud à charbon de bois, à pétrole ou électrique, surmonté d'une petite chaudière munie d'un robinet dans le bas, permettant de disposer en permanence d'eau bouillante pour les usages domestiques; p. ext., “simple récipient d'argent, chauffé par une petite lampe à alcool qui permettait dans les réceptions (...) de disposer d'eau bouillante pour allonger le thé” (COURTINE Gastr. 1984). La maîtresse de la maison remplissait la théière au samovar, bouillant en face d'elle (ZOLA, L'Œuvre, 1886, p. 365). L'atmosphère du salon ambrée par le samovar – importation récente alors – de vapeurs qui s'en échappent peut-être encore aujourd'hui, mais qu'à cause de l'habitude personne ne voit plus (PROUST, J. filles en fleurs, 1918, p. 593).
Prononc. et Orth.: [samova:R]. Att. ds Ac. 1935. Plur. des samovars. Étymol. et Hist. 1829 samowars (E. DUPRÉ DE SAINT-MAURE, L'Hermite en Russie, ch. 33, t. 2, p. 47 ds QUEM. DDL t. 16); 1843 samovar (X. MARNIER, Let. sur la Russie, la Finlande et la Pologne, Moscou, t. 1, p. 388, ibid.). Mot russe, littéral. « qui bout (varit), par soi-même (samo) ». » (Trésor de la Langue Française)





































video






































































































































































Symbole politique !



Et objet d'humour !

Dans la littérature enfantine































Le bar "Auprès du samovar", où l'on sert de la bière!







Dans les années 1970, le service "Golden Samovar" de Alaska Airlines desservait l'Union soviétique. Des hôtesses habillées en cosaques servaient de la vodka à bord!


La célèbre mannequin soviétique Tamera Vladimirtseva à Paris