Renard


Le renard, un grand personnage du bestiaire russe.

















La domestication du renard en Russie
"Ils vous regardent dans les yeux, remuent la queue et gémissent de plaisir dès que vous approchez. Pourtant, ce ne sont pas des chiens, mais des renards qui ressemblent à s’y méprendre au meilleur ami de l’homme. Les chercheurs ont réussi ce que la nature n’avait pas pu faire : au terme de quarante-cinq ans d’élevage sélectif, ils ont créé de toutes pièces un renard domestique accroché au regard de son maître.
Issu d’une sélection rigoureuse effectuée depuis 1959 dans un élevage sibérien, ce renard d’un nouveau genre se rapproche du chien non seulement par son apparence, mais aussi par sa capacité à lire les expressions du visage pour deviner ce que l’on attend de lui. Le chien, issu du loup et domestiqué voilà plus de dix mille ans, est l’un des rares animaux à présenter suffisamment d’aptitudes sociales pour obéir à des ordres transmis par une expression ou un geste de la main.
Or une étude menée sur les renards russes vient de démontrer que cette espèce présente les mêmes dispositions. Des tests d’intelligence ont établi que les renards sibériens n’avaient rien à envier aux chiens et qu’ils avaient plus de facilités que les chimpanzés pour décrypter la gestuelle humaine – en suivant par exemple un regard ou un geste pour retrouver une friandise cachée.
Dans une étude publiée par la revue Current Biology, Brian Hare, de l’université Harvard, et Ludmila Trut, de l’Académie des sciences de Russie, suggèrent que les renards domestiqués peuvent être pour l’homme des compagnons plus dociles que bien d’autres animaux familiers, tels les chats.
Les sujets sur lesquels a porté cette étude sont issus des cent femelles et trente mâles constituant la souche de l’élevage entrepris en 1959 dans une station de recherche sibérienne à Novossibirsk. Dans le cadre d’un projet d’élevage destiné à la production de fourrures, le généticien russe Dimitri Beliaev a sélectionné les animaux pour leur faire perdre toute agressivité envers les humains, ne laissant se reproduire au fil des générations que les sujets les plus dociles.
M. Belaiev a même identifié une “élite apprivoisée” (appelée la classe IE) qui cherchait le contact avec l’homme, pleurnichait pour attirer l’attention, reniflait et léchait les mains des chercheurs. Au bout de plusieurs générations et après avoir suivi 45 000 renards, les scientifiques ont relevé des différences très nettes entre les renards d’élevage et leurs cousins restés à l’état sauvage. La nouvelle race se distingue également par certains traits physiques qui la rapprochent du chien : la fourrure a laissé apparaître des taches blanches, le museau s’est raccourci, et quelques sujets présentent des oreilles tombantes et une queue retroussée.
Jusqu’à présent, les biologistes pensaient que le chien, premier animal à avoir été domestiqué, était issu de jeunes loups sélectionnés pour acquérir un ensemble de caractères utiles aux premiers hommes. Or les dernières découvertes en la matière semblent indiquer qu’il aurait suffi de sélectionner une seule caractéristique – la domestication – pour produire un animal de compagnie à l’allure sympathique, présentant toute une série de comportements utiles. On pensait également que le loup était relativement facile à apprivoiser puisque c’était un animal de meute, naturellement enclin à obéir aux ordres de ses supérieurs. Or les dernières études montrent que l’on peut également dresser le renard, animal solitaire s’il en est, à lire les gestes de communication des humains."
Steve Connor
(Source: The Independent, Londres, 23/02/2005.)














Personnage du folklore et des contes






Le chat et le renard





Kouzma le tôt-riche
Le castor, le renard et l'ours

Le chat, le coq et le renard


Le renard et la grue



Le renard et Kolobok (le petit pain rond)


Le renard et le bouc


Le renard et l'ours




Le renard et le coq

Le renard et l'écrevisse


Le renard et le tétras


Le renard et le loup



Le renard et le lièvre


Le renard et le merle

Comment le renard Lariska se fit engager pour élever des oisons

Le renard-bâtisseur



Le renard, la brebis et le loup


Le renard et la marmotte


Le renard et le raisin



La corneille et le renard




Comment le renard apprit à voler


Petit cou gris
, un conte de Mamine-Sibiriak



Un dessin animé : Un oreiller pour le petit soleil




La fillette et le renard

Недопёсок Наполеон III (1978)


Représentations...






Du bon chocolat...