Chanson




Chansons russes : folkloriques, traditionnelles, populaires, engagées, religieuses...













































































































































Chansons traditionnelles (série de boîtes d'allumettes)




















D'anciens groupes itinérants


Chansons classiques 

Les nuits de Moscou 

par Ivan Rebroff

Version live (1976)




par le compositeur Soloviev-Sedoï

par Edita Piekha

par Lyudmila Zykina (en Corée du Nord, 1994)

par Anatolij Borisovyč Solov'janenko, qui fait découvrir la chanson en Italie (1964)

Un dessin animé soviétique de 1965 sur la renommée mondiale de cette chanson: Песня летит по свету

Une marque!



Chanson adaptée internationalement (sous le nom de Moscow Nights ou Nights in Moscow)

Version d'Yma Sumac dans son concert de Moscou (1960) (voir aussi Précolombiens)




Le célèbre pianiste américain qui popularisa la chanson et conquit la Russie.








Par la chanteuse australienne Lana Cantrell

Par la chanteuse américaine Ketty Lester

Par Petula Clark (adaptée comme You can't keep me from loving you)

Par le Canadien Ivan Romanoff et son groupe

Par le groupe grec Stylistes

Version japonaise de Frank Nagai

Une autre

La version française

Par Danielle Darrieux (copyright INA)

Par Renée Lebas




La légende des 12 brigands par Ivan Rebroff


De son vrai nom Hans-Rolf Rippert, il naît à Berlin, le 31 juillet 1931. Il effectue des études de piano, de violon et de chant à Hambourg et adopte en 1953 son nom de scène, Ivan Rebroff (Ivan Ivanovitch Rébroff – ou Robroff [? - 1666] fut un cosaque explorateur de la Sibérie). Il commence par se produire dans des opéras (Don Basilio du Barbier de Séville de Rossini, rôle-titre de Boris Godounov de Moussorgski, le Baron Ochs du Chevalier à la rose de Richard Strauss). De stature imposante mais sans ascendance russe avérée, il adopte un look de cosaque – barbe drue, manteau ample, toque de fourrure – et devient célèbre pour ses interprétations de chants de Noël et de chansons traditionnelles russes, comme Kalinka, Les Nuits de Moscou ou Les Yeux noirs. Baryton-basse mettant à profit un registre d'une étendue exceptionnelle – plus de quatre octaves et demie, ce qui lui vaut de figurer dans le Livre Guinness des records –, il devient une vedette internationale avec le triomphe, en 1968 au Théâtre Marigny, à Paris, de la comédie musicale Un violon sur le toit – adaptation française de Fiddler on the Roof de Jerry Bock et Sheldon Harnick. Chantant en russe, en allemand, en français, en anglais ou en afrikaans, il a reçu un total de quarante-neuf disques d'or. Il meurt à Francfort-sur-le-Main le 27 février 2008.
Il est le premier chanteur à avoir chanté sur la Place rouge après la chute du mur de Berlin.
(Voir aussi chapitres Cosaques, Rossignol, Sapin, Tsiganes.)
















Les “bardes”




Барды (1988)



Товарищ песня (1966)

Lidia Rouslanova


Klavdia Chouljenko



Lioudmila Zykina













Edita Pjekha

Alla Bayanova






Iosif Kobzon


Vladimir Vysotskij


















































...et sa compagne Marina Vlady













Films de Vysotskij

713-й просит посадку (1962)

Вертикаль (1967)

Короткие встречи (1967)

Интервенция (1968)

Опасные гастроли (1969)

Четвёртый (1972)

Воспоминание (1986) (hommage)

Boulat Okoudjava (voir Chats et Arbat)



Janna Bitchevskaya

Alla Pougatcheva

En couverture d'un magazine afghan












Женщина, которая поёт (1978)

Пришла и говорю (1985)

La vogue du disco

Как стать звездой (1986)

Диск-жокей (1987)



L'album de la Perestroïka!

La musique électro contemporaine

La cantatrice hongroise Gitta Alpár chante une Berceuse d'Alexandre Gretchaninov (1928)

Basso profundo russes

Spectacle-hommage à Édith Piaf






Une grande comédie musicale traduite en Russie

La variété française dont raffolent les Russes




















































Variété internationale de jadis et naguère acclimatée par la firme Melodia






































Les Pet Shop Boys à Moscou, en 1993































Elton John en Russie









David Bowie en Russie

Michael Jackson en Russie


La célèbre actrice et chanteuse américaine Kay Thompson revisitant la Russie...



Dean Reed, surnommé l"Elvis rouge", chanteur américain passé à l'Est




Chansons françaises et étrangères à inspiration russe

Gilbert Bécaud chante Nathalie (1964)


Serge Gainsbourg chante V lesu prifrontovom, en français Vieille valse russe

Marie Laforêt chante Ivan, Boris et moi (1967)

Françoise Hardy chante Des bottes rouges de Russie (1969)

Julien Clerc chante Ivanovitch (1969)


Le controversé Michel Sardou chante Vladimir Ilitch (1983)


À la fin de la guerre froide : le chanteur de rock américain Sting chante Russians (1985)
Pour cette chanson, il s'est très largement inspiré d'un thème de Prokofiev, Le Lieutenant Kijé, écrit en 1933 pour la bande son d'un film de propagande qui dénigrait l'empereur Paul Ier.




La chanteuse de jazz américaine Ella Fitzgerald chante Russian Lullaby (1958) (chanson composée par Irving Berlin en 1927)



La chanteuse suédoise Zarah Leander chante Reite, kleiner Reiter (1940) (Ivan und Olga) et Wodka für die Königin (1968)


Estelle Blain chante Nitchevo

Caricatures bon enfant: Henri Salvador et Marie-Paule Belle



Moujik russe (1979)

Une divertissante comédie musicale en dessin animé !
В порту (1975)