Arménie













Rousseau en costume arménien




C'est près d'une église comme celle-ci que j'eus la surprise de recevoir un baptême arménien improvisé en 1984...






Le destin tragique des Arméniens













Un film américain de 1919 sur le génocide: Ravished Armenia







Entrée de l'armée rouge à Erevan, en 1920








































































Le merveilleux lac Sévan, où j'eus le plaisir de faire trempette et de goûter à sa célèbre truite en 1984...






Советская Армения (1950)







Le grand poète Sayat Nova


Et le film que lui consacra le célèbre cinéaste Paradjanov
Цвет граната (1968)

Extrait















Давид-Бек (1943)











Films arméniens
Намус (1925)

Зарэ (1927)

Хаз-пуш (1927)

5 невест (1930)

Каро (1937)

Девушка Араратской долины (1949)

Призраки покидают вершины (1955)

Песня первой любви (1958)

1958

1958

Путь на арену (1963)

Здравствуй, это я! (1965)

Взрыв после полуночи (1969)

Отзвуки прошлого (1971)

Айрик (1972)

Мужчины (1972)

Хаос (1973)

Ущелье покинутых сказок (1974)

Когда наступает сентябрь (1975)

Утёс (1975)

Звезда надежды (1978)

Ссыльный № 011 (1978)

Умри на коне (1979)

Хозяин (1983)

Последнее воскресенье (1985)

Одинокая орешина (1986)





































Le célèbre restaurant arménien de Paris, Vartan, aujourd'hui disparu (nous y avons mangé de délicieuses assiettes arméniennes et russes, ainsi que de bonnes brochettes arméniennes...)

Le plus français des Arméniens: Charles Aznavour





Il a même sa statue à Gumri!

Sans oublier sa sœur!

La fabuleuse langue arménienne





Les savoureux souvenirs d'Albert Andonian, Arménien de France émigré malgré lui en Arménie soviétique dans les années 1950, où il connut un destin hors norme. Nous eûmes le plaisir de le rencontrer lors de notre retour de Russie, en 1984, dans le train qui nous ramenait de Moscou à Paris, au cours d'un long trajet de 48 heures, et il a sans doute oublié le modeste présent de deux bananes que nous lui fîmes alors! Mais nous n'avons jamais oublié cet étonnant personnage, traducteur à l'A.P.N. qui œuvra pour toutes les huiles, de Brejnev à Gorbatchev!