Potemkine (cuirassé)


La mutinerie du cuirassé Potemkine, célèbre révolte de marins qui commença le 27 juin 1905 à bord du cuirassé Potemkine, dans le contexte de la Révolution russe de 1905

Note.-Le cuirassé porte le nom du prince Potemkine, favori de Catherine II, à l'origine des célèbres "villages Potemkine".



Lénine écrivit que la mutinerie du Potemkine avait une importance cruciale, en ce qu'elle était la première tentative de créer l'embryon d'une armée révolutionnaire, alors qu'une bonne partie de l'armée tsariste se rangeait aux côtés des révolutionnaires. Lénine qualifia le Potemkine de « territoire invaincu de la Révolution ».
Restée dans les mémoires comme l'un des épisodes les plus connus de la révolution de 1905, la mutinerie a par la suite été célébrée comme l'un des signes avant-coureurs de la révolution de 1917.
L'épisode a inspiré le film Le Cuirassé Potemkine, réalisé par Sergueï Eisenstein. Commandé au cinéaste par les autorités soviétiques pour commémorer le vingtième anniversaire de la révolution de 1905, ce long-métrage de propagande, qui se distingue notamment par son usage innovant du montage, est considéré comme l'un des plus grands classiques de l'histoire du cinéma. Il a largement contribué à la postérité de la mutinerie et de la révolte d'Odessa. L'un des protagonistes de l'événement, Constantin Feldmann, intervient sur le tournage en qualité de consultant historique et fait également une apparition dans son propre rôle.















































Броненосец «Потемкин» (1925)





















Extrait






















La mutinerie est également évoquée dans la chanson Potemkine, composée et interprétée par Jean Ferrat sur des paroles de Georges Coulonges